2015-02-19_sur la table (2-)

Levée avant les heures
Je jette au vent ces mots
Poignée de graines dédiées
Au monde ailé du jour
Anne Perrier, La Voie Nomade, Zoé 2000

Il ne m’a pas semblé inutile de confectionner un nouveau papier charme à l’occasion du Nouvel An chinois. Allons ! Laissons s’éloigner les fantômes et les ombres de l’année du Cheval pour entrer sereinement dans l’année de la Chèvre de Bois.

Sur la table du jardin et dans les ombres du moment, le papier charme du jour. Il comprend :

- divers papiers dont j’avoue avoir oublié l’origine ;
- quelques ombres de vergerette annuelle cueillies au jardin à la fin de l’été ;
- la photo d’un paisible troupeau de chèvres. C’est un précieux talisman personnel pour faire partie des jalons multiples qui m’ont conduite en pays de Quercy ;
- une impression sigillaire de la chèvre avec son caractère chinois, qui provient du même petit carnet que celle de l’année du Serpent ;
- une Amantine, escortée de ses deux poissons pilotes, provenant des effets d’Henri Mouhot, ranimée grâce à la recette de son grimoire.

Chers amis lecteurs de L’Œil, chers visiteurs de passage, je suis peu présente et la pâture à lire se renouvelle peu (mais j’ai envie d’écrire qu’un peu de sobriété en la matière n’est pas forcément une misère. Il se dit et se montre tant de choses). Que voulez-vous! J’ai la tête au jardin et les mains dans la glaise. Une foule de menues choses attend sagement son tour.


J’ai aussi l’occasion de me pencher à nouveau sur la biographie de l’espion du thé Robert Fortune, mon fantôme écossais préféré. Ce qui m'a permis de faire une découverte au moins aussi intrigante que toute l’affaire de la malle d’Henri Mouhot. Au point qu'elle pourrait faire passer toute cette ténébreuse histoire au second plan des billets à venir. C'est dire!
Vous en saurez bientôt un peu plus. Je vous dis donc en attendant : rendez-vous à la prochaine livraison !

2015-02-19_sur la table (3-)