14 janvier 2017

#159 Là où vivent les dragons

Les montagnes en hiver sont lourdes de nuages sombres et épais l'homme demeure lointain et silencieux. Guo Xi  C'est moins de l'eau que je me souviens... que de ce brusque éclaircissement du paysage, cette soudaine éclaircie. Pourquoi donc l'impression nous est-elle donnée de façon plus fatale, plus ample, plus dramatique par n'importe quel ruisseau ou quel fleuve, que par tel lac ou bassin? Car l'horizon d'amont et d'aval est infini, et le mouvement nous rend la chose plus présente, plus actuelle et donc plus touchante, plus... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 21:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 décembre 2016

#158 L’inconnu de Hong Kong Park

Tu sais ce qu’est une histoire ? Une métaphore enrichie. Nous vivons dedans. Nous vivons dans ce tourbillon d’histoires écrites par des scribes cachés. […] Nous nous représentons la mémoire comme un disque dur, et à certains égards elle s’en approche, mais elle en est aussi très éloignée. C’est un plateau et un metteur en scène, et avec le temps la pièce change, les personnages évoluent, mais c’est une drôle de pièce parce que nous perdons de vue ce que ces personnages étaient pour nous jadis. La mémoire n’est pas statique... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 14:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 mai 2014

#90 Belles de Chine

À la lisière du carnage du poteau '10M50', Rosa chinensis ‘Emmy Grey’ et ‘Mutabilis’ ont frissonné ce matin dans le soleil levant. 4° il a fait. Les saints de glace rôdent. Depuis Pâques, nous sommes aux tisons. C’est tant mieux. Le froid a ralenti la cadence folle des floraisons. Les roses de Chine sont indéniablement des Chinoises. Elles ont l’éclat sourd d’un coffret de laque, le velouté de la joue d’une cycliste pékinoise qui file et disparaît dans la fraîcheur d’un matin de mai. Elles sont les filles des roses sauvages qui... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 janvier 2014

#76 Manège enchanté

Il y aura de la place pour tout le monde sur ce manège-là... Nous entrons dans l’an chinois du Cheval de Bois. Pour l’occasion, L’Œil vous offre un petit supplément de vœux et un papier-charme en guise de ticket.
Posté par la lapenchinoise à 01:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2013

#60 Fleurs d’or des jours courts

  1. Impériale robe jaune ; 2. Requête souverain prendre connaissance ; 3. Or serrure ouverture ; 4. Or paon ; 5. Rouge or plat ; 6. Dragon cervelle 7. Ornementé hibiscus ; 8. Jaune élégant exceller ; 9. Grandes or pièces 10. Découpé or jaune 11. Jaune pivoine ; 12. Or bouton soie ; 13. Jaunes aux sacrifices d’hiver pétales ; 14. Jaune gaze ombrelle ; 15. Litchi jaune ; 16. Or clochette ; 17. Miel ornementée balle ; 18. Branches kiosque ; 19. Miel vers... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2013

#59 Taquiner les grues (Passe-temps pour un automne)

Le matin, on se lève moins tôt ; on s’attarde, dans la chambre close, aux soins de la toilette ; et pourtant la nature est jolie, la rosée semble du vermillon sur les feuilles rougies ; on fait un peu de musique, on taquine les grues, on joue à lancer des palets dans la coupe d’un trépied ; midi arrive doucement, on utilise l’enveloppe des graines de lotus pour nettoyer la pierre où l’on fait son encre de Chine, on met en état son service à thé ; après-midi, on sort, et abrité par un chapeau de bambou blanc,... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2013

#53 La vie des livres

Je pénètre dans les rayonsoù tous les livres ont des poussesoù les lettres sont des insectesoù les titres sont des parfumsque brassent les vents de lecturedans la tête des écoliersqui ont su ne pas renoncermalgré les passages d'annéesaux escalades dans les branchesau savoir et de l'ignoranceinventive guettant aux cimesdangereuses de la rechercheoscillant au monidre soupirles aventures des châteauxles navires en découverteles atlas des explorationsles dictionnaires des planètesles celliers des langues anciennesles volières du temps qui... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2013

#52 Les paupières du jour

  (...) Chaque matin, juste avant le lever du soleil, deux jeunes filles du Pavillon des Grâces viennent à la chambre de l’Empereur. Le Fils du Ciel dort encore. Elles écartent les trois rideaux qui sont la paupière du repos, la paupière des rêves et la paupière de l’oubli. Elles ouvrent la fenêtre en grand. Elles déroulent une bannière de cette étoffe imprononçable, encore teintée de nuit, et brodée sur toute sa surface du signe de l’année en cours : tigre, dragon, buffle, singe... Cette bannière, interposée entre la... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mars 2013

#19 Xiaopin wen 小品文, essais futiles

  Une confidence. À propos d’une source majeure d’inspiration de l’Œil. De l’idée directrice énoncée dans le sous-titre de ce blog : menues choses. Cette idée a germé dans le cours de mes lectures chinoises. Celle des Carnets secrets de Li Yu dont il est question dans ce billet, ou dans celui-ci, celle du journal de Shen Fu, cité là en passant. Ces deux personnages ont vécu sous la dynastie des Ming (1368-1644). Pour être plus précis, dans la deuxième époque de cette dynastie, une période où les valeurs et l’autorité du... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,