04 novembre 2013

#60 Fleurs d’or des jours courts

  1. Impériale robe jaune ; 2. Requête souverain prendre connaissance ; 3. Or serrure ouverture ; 4. Or paon ; 5. Rouge or plat ; 6. Dragon cervelle 7. Ornementé hibiscus ; 8. Jaune élégant exceller ; 9. Grandes or pièces 10. Découpé or jaune 11. Jaune pivoine ; 12. Or bouton soie ; 13. Jaunes aux sacrifices d’hiver pétales ; 14. Jaune gaze ombrelle ; 15. Litchi jaune ; 16. Or clochette ; 17. Miel ornementée balle ; 18. Branches kiosque ; 19. Miel vers... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 novembre 2013

#59 Taquiner les grues (Passe-temps pour un automne)

Le matin, on se lève moins tôt ; on s’attarde, dans la chambre close, aux soins de la toilette ; et pourtant la nature est jolie, la rosée semble du vermillon sur les feuilles rougies ; on fait un peu de musique, on taquine les grues, on joue à lancer des palets dans la coupe d’un trépied ; midi arrive doucement, on utilise l’enveloppe des graines de lotus pour nettoyer la pierre où l’on fait son encre de Chine, on met en état son service à thé ; après-midi, on sort, et abrité par un chapeau de bambou blanc,... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 octobre 2013

#53 La vie des livres

Je pénètre dans les rayonsoù tous les livres ont des poussesoù les lettres sont des insectesoù les titres sont des parfumsque brassent les vents de lecturedans la tête des écoliersqui ont su ne pas renoncermalgré les passages d'annéesaux escalades dans les branchesau savoir et de l'ignoranceinventive guettant aux cimesdangereuses de la rechercheoscillant au monidre soupirles aventures des châteauxles navires en découverteles atlas des explorationsles dictionnaires des planètesles celliers des langues anciennesles volières du temps qui... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2013

#52 Les paupières du jour

  (...) Chaque matin, juste avant le lever du soleil, deux jeunes filles du Pavillon des Grâces viennent à la chambre de l’Empereur. Le Fils du Ciel dort encore. Elles écartent les trois rideaux qui sont la paupière du repos, la paupière des rêves et la paupière de l’oubli. Elles ouvrent la fenêtre en grand. Elles déroulent une bannière de cette étoffe imprononçable, encore teintée de nuit, et brodée sur toute sa surface du signe de l’année en cours : tigre, dragon, buffle, singe... Cette bannière, interposée entre la... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 septembre 2013

#50 À la lisière du vaste été

... Le vieux moine poète vivait en ermite Se nourrissant seulement du miel de ses abeilles Personne ne savait que dans chaque goutte de miel Née de la beauté des herbes et des fleurs Se cachaient les secrets des poèmes naissant Quand le vieil homme mangeait son miel Et crachait en retour de nouveaux poèmes Il savait qu’il était un vrai enfant du monde Où le miel est poème   et les poèmes miel   Notules L’image est une production de l'atelier des ombres de la Fabrique à images (département qui attend toujours... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2013

#49 Déambulations

... À l’abbaye de Beaulieu en Rouergue, placer ses pas dans les « Déambulations » d’Odile Cariteau, déchiffrer les « Écritures du Lointain » qu’elle a tracées sur des voiles et perdre ses pensées le long du chemin des sureaux.   Notule L'exposition d'Odile Cariteau «Déambulations» est présentée du 22 juin au 30 septembre 2013 à l'Abbaye de Beaulieu-en-Rouergue.
Posté par la lapenchinoise à 08:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2013

#22 Jules et le bouquin chinois

Juin 1881. Un voyageur français roule en pavoska à travers l’Asie centrale, longeant la rivière Ili. Il s’appelle Jules Halphen. C’est un ancien de Polytechnique, et cousin du compositeur Fernand Halphen, bien plus connu que lui.Jules s’ennuie. On parle un français trop parfait chez les officiers et fonctionnaires russes qui lui offrent le gîte. Le voyageur relève les petites notations des activités humaines dans les steppes, les passages des Kalmouks et des Kirghiz à cheval, les cités caravanières en pisé qui retournent à la... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mars 2013

#20 Nœud vaudou

... Il ne faut pas que passe le front froid. Il ne doit pas pénétrer dans les terres de Quercy. Le magnolia est en train de s’épanouir. Douze mois d’attente pour une semaine de beauté fragile. Et le froid brûlerait cette beauté-là ?! Ah non alors ! Le vent d’autan nous a privé d’automne en séchant sur pied toutes ses couleurs. Pas question de se faire souffler le printemps par un front froid à la presque mi-mars... Une petite prière pour faire barrage. J’invoque la tempérance des fées d’hiver. Le printemps est dans moins... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 21:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 mars 2013

#19 Xiaopin wen 小品文, essais futiles

  Une confidence. À propos d’une source majeure d’inspiration de l’Œil. De l’idée directrice énoncée dans le sous-titre de ce blog : menues choses. Cette idée a germé dans le cours de mes lectures chinoises. Celle des Carnets secrets de Li Yu dont il est question dans ce billet, ou dans celui-ci, celle du journal de Shen Fu, cité là en passant. Ces deux personnages ont vécu sous la dynastie des Ming (1368-1644). Pour être plus précis, dans la deuxième époque de cette dynastie, une période où les valeurs et l’autorité du... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 février 2013

# dimanche 10 février 2013 – Nouvel An chinois

          Pour fêter dignement le Nouvel An chinois, j’ouvre la Bibliothèque de l’Œil, où seront mises à disposition des histoires à lire recueillies ici et là. En l’honneur du Serpent d’Eau, vous y trouverez Serpent Blanc, une magnifique histoire d’amour tirée du répertoire de l’opéra chinois.   Notules   À l’occasion de ce Nouvel An chinois, j’ai invité une vieille habitante solitaire de mon jardin : Hierophis viridiflavus, la couleuvre verte et jaune. Pour le plaisir d’admirer... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :