14 janvier 2017

#159 Là où vivent les dragons

Les montagnes en hiver sont lourdes de nuages sombres et épais l'homme demeure lointain et silencieux. Guo Xi  C'est moins de l'eau que je me souviens... que de ce brusque éclaircissement du paysage, cette soudaine éclaircie. Pourquoi donc l'impression nous est-elle donnée de façon plus fatale, plus ample, plus dramatique par n'importe quel ruisseau ou quel fleuve, que par tel lac ou bassin? Car l'horizon d'amont et d'aval est infini, et le mouvement nous rend la chose plus présente, plus actuelle et donc plus touchante, plus... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 21:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30 décembre 2014

#116 Éclats d’hiver

  Pour moi, je continuerai à habiter ma maison de verre, où l’on peut voir à toute heure qui vient me rendre visite, où tout ce qui est suspendu aux plafonds et aux murs tient comme par enchantement, où je repose la nuit sur un lit de verre aux draps d’hiver, où qui je suis m’apparaîtra tôt ou tard gravé au diamant. André Breton, Nadja Mon esprit est ainsi fait qu’il est sans résistance devant ces agrégats de rencontre, ces précipités adhésifs que le choc d’une image préférée condense autour d’elle anarchiquement ;... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 16:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 avril 2014

#89 Tigre et dragon

Bang-bang. Ça fait un paquet de mois que je rêve de le supprimer. Tout au début, ça ne me faisait rien. J’étais plutôt indifférente à sa présence. C’était à peine si je remarquais sa silhouette droite et hautaine, tellement déplacée. Aux beaux jours, il jette sur le jardin une ombre raide et oblique. Comme une rature. De toute façon, il faut se résigner. Il était là avant moi. Je n’ai aucun pouvoir d’y changer quoi que ce soit. Pire, nous tous ici dépendons de lui. Sans lui, tous les biens que nous contraint un jour ou l’autre à... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 novembre 2013

#60 Fleurs d’or des jours courts

  1. Impériale robe jaune ; 2. Requête souverain prendre connaissance ; 3. Or serrure ouverture ; 4. Or paon ; 5. Rouge or plat ; 6. Dragon cervelle 7. Ornementé hibiscus ; 8. Jaune élégant exceller ; 9. Grandes or pièces 10. Découpé or jaune 11. Jaune pivoine ; 12. Or bouton soie ; 13. Jaunes aux sacrifices d’hiver pétales ; 14. Jaune gaze ombrelle ; 15. Litchi jaune ; 16. Or clochette ; 17. Miel ornementée balle ; 18. Branches kiosque ; 19. Miel vers... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2013

#59 Taquiner les grues (Passe-temps pour un automne)

Le matin, on se lève moins tôt ; on s’attarde, dans la chambre close, aux soins de la toilette ; et pourtant la nature est jolie, la rosée semble du vermillon sur les feuilles rougies ; on fait un peu de musique, on taquine les grues, on joue à lancer des palets dans la coupe d’un trépied ; midi arrive doucement, on utilise l’enveloppe des graines de lotus pour nettoyer la pierre où l’on fait son encre de Chine, on met en état son service à thé ; après-midi, on sort, et abrité par un chapeau de bambou blanc,... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2013

#50 À la lisière du vaste été

... Le vieux moine poète vivait en ermite Se nourrissant seulement du miel de ses abeilles Personne ne savait que dans chaque goutte de miel Née de la beauté des herbes et des fleurs Se cachaient les secrets des poèmes naissant Quand le vieil homme mangeait son miel Et crachait en retour de nouveaux poèmes Il savait qu’il était un vrai enfant du monde Où le miel est poème   et les poèmes miel   Notules L’image est une production de l'atelier des ombres de la Fabrique à images (département qui attend toujours... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:40 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 mars 2013

#19 Xiaopin wen 小品文, essais futiles

  Une confidence. À propos d’une source majeure d’inspiration de l’Œil. De l’idée directrice énoncée dans le sous-titre de ce blog : menues choses. Cette idée a germé dans le cours de mes lectures chinoises. Celle des Carnets secrets de Li Yu dont il est question dans ce billet, ou dans celui-ci, celle du journal de Shen Fu, cité là en passant. Ces deux personnages ont vécu sous la dynastie des Ming (1368-1644). Pour être plus précis, dans la deuxième époque de cette dynastie, une période où les valeurs et l’autorité du... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2013

#8 Un thé à Guimet

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4       Une exposition tout entière consacrée à la culture du thé en Asie: c'est le cadeau du  musée national des arts asiatiques Guimet pour la fin 2012. Le sujet est si vaste. C'est une gageure de l'aborder dans l'espace d'un musée. De doser ce qui fera, dans le propos du thé, le plaisir des sens et la satisfaction de la curiosité. Traiter de la vigne et du vin dans le monde méditerranéen et l'Europe depuis l'Antiquité... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 janvier 2013

#4 Pierres chinoises — 1. Les pierres du dehors

                              Au jardin, c’est le cœur de la dormance du végétal. Il ne faut toucher à rien. Sous peine de mort. À tout moment, le grand froid peut surgir et occire un sujet qu’une blessure fraîche au sécateur aura exposé. J’aime le jardin en hiver. Il est apaisant. Nu, hormis les ombelles des sedums, les panaches des graminées, quelques akènes, gousses, cosses. La terre se gorge d’eau fraîche. Elle s’attendrit. La terre d’ici... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 janvier 2013

#3 Une image du bonheur

Cette peinture chinoise est pour moi une image du bonheur. Abrité sous une hutte de bambous vivants, confortablement allongé sur une peau de tigre, doté de la discrète compagnie d’une grue, un lettré contemple le mouvement du ciel de feuillage en écoutant le bruit du vent.     Elle est attribuée à Qiu Ying (1495-1552) et s’intitule Le jardin du plaisir. C’est donc aussi une peinture de jardin. D’un jardin idéal. Dans la peinture et la littérature chinoises, le jardin, parce qu’il est la nature en petit, est un sujet... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,