14 janvier 2017

#159 Là où vivent les dragons

Les montagnes en hiver sont lourdes de nuages sombres et épais l'homme demeure lointain et silencieux. Guo Xi  C'est moins de l'eau que je me souviens... que de ce brusque éclaircissement du paysage, cette soudaine éclaircie. Pourquoi donc l'impression nous est-elle donnée de façon plus fatale, plus ample, plus dramatique par n'importe quel ruisseau ou quel fleuve, que par tel lac ou bassin? Car l'horizon d'amont et d'aval est infini, et le mouvement nous rend la chose plus présente, plus actuelle et donc plus touchante, plus... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 21:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 octobre 2016

#157 Le cheminement

Je ne fais jamais rien qu'à la promenade, la campagne est mon cabinet ; l'aspect d'une table, du papier et des livres me donne de l'ennui, l'appareil du travail me décourage, si je m'assieds pour écrire je ne trouve rien et la nécessité d'avoir de l'esprit me l'ôte. Je jette mes pensées éparses et sans suite sur des chiffons de papier, je couds ensuite tout ça tant bien que mal et c'est ainsi que je fais un livre. Jugez quel livre ! J'ai du plaisir à méditer, chercher, inventer, le dégoût est de mettre en ordre ; et la preuve que... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 16:18 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 mars 2016

#155 Le rendez-vous du cerisier

J’ai lu bien des choses et peu de choses me sont arrivées.Jorge Luis Borges C'est quand même beau, un livre, pensé pour être tenu dans les mains, pour tomber sur les genoux quand on s'endort, pour être lu dans un sofa, un train, une barque, là où il n'y a aucune prise électrique, qui se souvient par la fatigue de ses pages du nombre de fois où l'avez feuilleté, ou, à l'inverse, demeurant tout rigide, vous rappelle que vous ne l'avez pas encore lu. Umberto Eco, Libération 21 mars 2002 Silence. Il y a des entités, des choses... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 17:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 novembre 2015

#150 2°C mais pas plus ! 2°C but not more !

Côte de Koh Phayam, Thaïlande, février 2014
Posté par la lapenchinoise à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 octobre 2015

#144 Mire-feuille

Quand souffle le vent les feuilles rouges tombent sur l’eau si limpide que le fond reflète celles restées sur l’arbre sans tomber Oshikôchi no Mitsune Il automne comme dans la chanson de Barbara à pas feutrés Le ciel embrasse la terre qui lui tend le front Son baiser sent le bois La lumière a des feuilles La nuit des étoiles fraîches pour parer les arbres nus et dire aux amis lointains la dimension du silence Le jour surgit lentement au droit du matin. Il n’a fallu qu’une poignée de jours, d’heures presque, pour qu’opère la... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 19:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 septembre 2015

#141 Barcarolle pour un été

Je ne suis pas venu ici pour me trouver nez à nez avec un naïf souvenir de jeunesse... et c’est pourtant lui qui se place au tournant [...] ! C’est une leçon ... C’est lui maintenant, c’est l’Autre qui me donne une leçon d’expérience ! Sans doute son air détaché et désintéressé m’apprend la vanité de ce que je suis venu rejoindre ici. Si j’avais un peu de foi pour le petit dieu de voyage – qui ne m’a pas quitté, – je lui soumettrais ce cas étonnant de conscience, ce problème de topographie dans l’espace et dans le... [Lire la suite]

19 mars 2015

#122 Rodez, jardin du Foirail

Le soleil printanier qui brillait ce jeudi-là y était sûrement pour quelque chose. Il y avait entre les Ruthéniens, toutes catégories d’âge confondues, et le jardin du Foirail une bienheureuse complicité. Ah ! Si tous les cœurs de ville pouvaient être des jardins ! Et si tous les jardins publics étaient aussi faciles à vivre que celui du Foirail, avec ses pelouses accueillantes et ses plantations rustiques et vagabondes... et bien, le moral des troupes hexagonales serait bien meilleur. Sûr. De mauvais pitres... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 mars 2015

#121 Quelque part, entre le réel et le possible

Les plus beaux inventaires restent ceux qui révèlent des relations jusque là insoupçonnées entre les choses ou les êtres. Hubert Haddad, Le nouveau magasin littéraire, Zulma, 2006 Dans un ensemble parfait, l’hiver s’en va à petits pas, sans se retourner, et le printemps arrive sur la pointe des pieds. Je le dis carrément : je suis en communion avec un livre. (pendant que le jardin sous le ciel est plongé, depuis plus d’un mois, pour des motifs variés et pour près d’une moitié, dans une BÉANCE gadouilleuse, un CHAOS... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 janvier 2015

#119 Au miroir de ma fenêtre

quelque part ......................... où nous cessons d’être autres que nous-mêmes où nous ne sommes plus que l’ébranlement comme saisis de stupeur d’effroi et sans défense profondément désarmés Jong N. Woo, L’ébranlement, Éditions Jacques Brémond, 2007 Pur miroir du cœur, reflet infini Éclairant le vide aux mondes sans nombre En lui toutes choses se montrent, ombres, lumières Perle irradiante : ni dedans ni dehors Xuan Jue (VIIIe siècle).Traduction François Cheng, Toute beauté est singulière, Peintres chinois de la... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2014

#114 La grâce du dénuement

Comme la fumée dans le vent, comme les rêves à la fin de la nuit, comme la chaleur au coucher du soleil, tout le pays s’en alla à la dérive. Tout le pays les accompagna, ne laissant qu’une plaine désertique derrière lui, une sinistre région ravagée, une terre désenchantée. Mais dans sa précipitation à obéir au sortilège, le royaume y dissémina quelques vestiges : toutes ces petites ritournelles, ces souvenirs anciens, ces jardins et arbustes d’aubépines du temps passé qui, bien que balayés par le reflux, hésitèrent trop... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 19:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,