10 décembre 2014

#114 La grâce du dénuement

Comme la fumée dans le vent, comme les rêves à la fin de la nuit, comme la chaleur au coucher du soleil, tout le pays s’en alla à la dérive. Tout le pays les accompagna, ne laissant qu’une plaine désertique derrière lui, une sinistre région ravagée, une terre désenchantée. Mais dans sa précipitation à obéir au sortilège, le royaume y dissémina quelques vestiges : toutes ces petites ritournelles, ces souvenirs anciens, ces jardins et arbustes d’aubépines du temps passé qui, bien que balayés par le reflux, hésitèrent trop... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 19:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 décembre 2013

#68 Voyage dans les jours minuscules

Posté par la lapenchinoise à 08:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 octobre 2013

#55 Réseau

...             ... Au matin d’hier, mille millions de perles de rosée ont révélé la toile qui relie mon jardin sous le ciel aux champs voisins Et les champs voisins au reste du monde... Quelle page Facebook pourrait prétendre rivaliser avec les liens féériques de ce réseau elfique ? ...  
Posté par la lapenchinoise à 10:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
30 juin 2013

#45 Emprunter le paysage

Les jardins, c’est la plus petite parcelle du monde et puis c’est la totalité du monde. Le jardin, c’est, depuis le fond de l’Antiquité, une sorte d’hétérotopie heureuse et universalisante. Michel Foucault, « Des espaces autres », Dits et écrits, 1954-1988, éd. D. Defert et F. Ewald, Paris, Gallimard, 1994   Ouh... L’œil végétal est encore tout étourdi du vertige des jardins anglais. D’avoir joué au Cheshire aux embarras de croissance de l’Alice de Lewis. Tour à tour petit dans le général, noyé presque dans la... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,