19 septembre 2015

#141 Barcarolle pour un été

Je ne suis pas venu ici pour me trouver nez à nez avec un naïf souvenir de jeunesse... et c’est pourtant lui qui se place au tournant [...] ! C’est une leçon ... C’est lui maintenant, c’est l’Autre qui me donne une leçon d’expérience ! Sans doute son air détaché et désintéressé m’apprend la vanité de ce que je suis venu rejoindre ici. Si j’avais un peu de foi pour le petit dieu de voyage – qui ne m’a pas quitté, – je lui soumettrais ce cas étonnant de conscience, ce problème de topographie dans l’espace et dans le... [Lire la suite]

19 décembre 2013

#69 Chemins buissonniers

je ne cours pas après la vie c’est elle qui me croise et me recroise à chaque regard chaque rencontre j’en ai dans toutes mes mains je la crie de tous mes yeux et elle s’endort dans mes bras j’en perds le compte du monde je ne fais plus de différence entre la mémoire et l’oubli Henri Meschonnic, De monde en monde, extrait. Principe de fonctionnement et version givrée de l’immense toile que les elfes, avec la précieuse collaboration des araignées, ont jeté entre le Jardin sous le ciel et le reste du monde. Rien n’échappe à ses... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 18:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2013

#4 Pierres chinoises — 1. Les pierres du dehors

                              Au jardin, c’est le cœur de la dormance du végétal. Il ne faut toucher à rien. Sous peine de mort. À tout moment, le grand froid peut surgir et occire un sujet qu’une blessure fraîche au sécateur aura exposé. J’aime le jardin en hiver. Il est apaisant. Nu, hormis les ombelles des sedums, les panaches des graminées, quelques akènes, gousses, cosses. La terre se gorge d’eau fraîche. Elle s’attendrit. La terre d’ici... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,