19 septembre 2015

#141 Barcarolle pour un été

Je ne suis pas venu ici pour me trouver nez à nez avec un naïf souvenir de jeunesse... et c’est pourtant lui qui se place au tournant [...] ! C’est une leçon ... C’est lui maintenant, c’est l’Autre qui me donne une leçon d’expérience ! Sans doute son air détaché et désintéressé m’apprend la vanité de ce que je suis venu rejoindre ici. Si j’avais un peu de foi pour le petit dieu de voyage – qui ne m’a pas quitté, – je lui soumettrais ce cas étonnant de conscience, ce problème de topographie dans l’espace et dans le... [Lire la suite]

28 décembre 2013

#72 La malle d’Henri — Épisode 7

Nous sommes de l’autre côté, dans ce territoire libre et sauvage et délicat où la poésie est possible et arrive jusqu’à nous comme une flèche d’abeilles....Julio Cortàzar, lettre à Fredi Guthman   Ah ! dussé-je laisser ma vie dans ces solitudes, je les préfère à toutes les joies, à tous les plaisir bruyants de ces salons du monde civilisé, où l’homme qui pense et qui sent se trouve si souvent seul.Henri Mouhot   Chers lecteurs de La malle d’Henri, l’heure est bientôt venue de vous récompenser de votre fidélité en... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 21:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
02 décembre 2013

#66 La malle d’Henri — Épisode 6

Dans la province qui a conservé le même nom et qui est située à l'est du grand lac Tonli-Sap, vers le quatorzième degré de latitude et le cent deuxième de longitude à l'orient de Paris, se trouvent des ruines si imposantes, fruit d'un travail tellement prodigieux, qu'à leur aspect on est saisi de la plus profonde admiration, et que l'on se demande ce qu'est devenu le peuple puissant, civilisé et éclairé, auquel on pourrait attribuer ces œuvres gigantesques. Henri Mouhot La malle d’Henri... Vous vous demandez ce que devient ce... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2013

#64 Bons baisers #1 — Hanoï, 1961

Sur le lac de l’Ouest, des fantômes rament sous le ciel calme.Une digue scelle l’horizon.Dans la capitale du Nord, on rêve à la réunification.Le temps oscille gentiment dans le clapotis des rames.Demain commence le cauchemar de la guerre du Vietnam. Notule Cette carte postale mal imprimée sur un bristol de mauvaise qualité provient d’une de mes boîtes à papiers. Un butin de cartes postales anciennes de l’Asie, envoyées au gré de ses trouvailles par mon cher disparu collectionneur de vieux papiers. Un brin de mise en ordre m’a... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 07:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,