19 janvier 2013

#9 Bonhomme de neige

Ma terre de Quercy d’adoption est restée pendant quatre jours sous la neige. D’ordinaire, je consacre l’événement – et le confinement sur mes terres imposé par la météo – par la confection de femmes de neige. Des fées d’hiver. Mais la dernière neige est si lourde qu’elle interdit ne serait-ce qu’un nain de neige. Même les boules de neige sont impossibles. Trop compactes. Dures comme de la glace. Des balles de neige. De dépit, j’avais entrepris des petits bricolages virtuels et météorologiques avec les morceaux de ciel de papier des... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 21:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 janvier 2013

#8 Un thé à Guimet

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4       Une exposition tout entière consacrée à la culture du thé en Asie: c'est le cadeau du  musée national des arts asiatiques Guimet pour la fin 2012. Le sujet est si vaste. C'est une gageure de l'aborder dans l'espace d'un musée. De doser ce qui fera, dans le propos du thé, le plaisir des sens et la satisfaction de la curiosité. Traiter de la vigne et du vin dans le monde méditerranéen et l'Europe depuis l'Antiquité... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 janvier 2013

#4 Pierres chinoises — 1. Les pierres du dehors

                              Au jardin, c’est le cœur de la dormance du végétal. Il ne faut toucher à rien. Sous peine de mort. À tout moment, le grand froid peut surgir et occire un sujet qu’une blessure fraîche au sécateur aura exposé. J’aime le jardin en hiver. Il est apaisant. Nu, hormis les ombelles des sedums, les panaches des graminées, quelques akènes, gousses, cosses. La terre se gorge d’eau fraîche. Elle s’attendrit. La terre d’ici... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 janvier 2013

#3 Une image du bonheur

Cette peinture chinoise est pour moi une image du bonheur. Abrité sous une hutte de bambous vivants, confortablement allongé sur une peau de tigre, doté de la discrète compagnie d’une grue, un lettré contemple le mouvement du ciel de feuillage en écoutant le bruit du vent.     Elle est attribuée à Qiu Ying (1495-1552) et s’intitule Le jardin du plaisir. C’est donc aussi une peinture de jardin. D’un jardin idéal. Dans la peinture et la littérature chinoises, le jardin, parce qu’il est la nature en petit, est un sujet... [Lire la suite]
Posté par la lapenchinoise à 09:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,